Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2010

lu dans la presse

Un article de René Durand ( Indépendant du 27.04.2010)
indep 29.04-1.jpg

00:10 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aglyvert, arcanes, adm, amis de massac, barka, barkabasso, centrafrique | |  Imprimer | |  Facebook | |

19/02/2010

Une belle soiréee !

Compte rendu 12 fév. 2010
Vendredi 12 Michel et Claudine avaient donné rendez-vous à la salle Jean Cayrol pour un compte rendu de leur dernier séjour en Rca.
Claudine, sa guitare et les enfants présents, accueillirent avec un "balao-mingui" près de 80 personnes qui avaient répondu"présent !"
Cette année, ils ont servi de courroie de transmission entre l’école de brousse de barka et celles du Sacré cœur et de Jean Alio du village. Les enfants d’Espira très motivés, s’étaient fort appliqués à leur courrier pour leur « petits correspondants » de Centrafrique. Cela leur a permis en retour, de comparer leur mode de vie, et de mieux comprendre ces us et coutumes très différents.
Jean Delvalle explique l'association, son ambition son but, ses actions, et ses projets.
Après un court rappel sur la géographie, l’économie, l’histoire et la population, la navrante situation démographique, sanitaire et sociale a été évoquée. La Centrafrique est dans une situation humanitaire dégradée et qualifiée de « désastreuse » déjà depuis 2005 par le PNUD (programme des nations unies pour le développement) Cette région du monde se retrouve à la 163 ème place (sur 164 pays ) au niveau performance environnement (IPE) et 181 ième sur 185 pour le développement humain (IDH) Le taux d’alphabétisation n’atteint pas les 48%. Le taux de mortalité dépasse les 80 % , l’espérance de vie ne dépasse pas 44 ans, le sida comme dans beaucoup de pays africains est en forte progression et la malnutrition fait des dégâts sans précédent. Un enfant sur cinq n’atteint pas l’âge de 5 ans, un enfant de moins de 1 an meurt toutes les 30 minutes et une femme meurt toutes les six heures des suites liées à l’accouchement Des chiffres ahurissants, des records affolants qui donnent le vertige !
Le cyanure contenu dans l’aliment de base (manioc) cause des dégâts irréversibles surtout chez les enfants.
Bien des misères pour ces populations impuissantes que les troubles, les guerres et l’insécurité renvoient sur les routes et affaiblissent encore.
L’OMS et d’autres déjà ont tiré la sonnette d’alarme, mais il semblerait que les Nations soient sourdes, fébriles ou très « désintéressées » par ce pauvre pays qui n’apporterait pas de valeurs économiques en retour. Cette année, c’est pire encore : le Plan Alimentaire Mondiale (PAM) confronté à la crise, la flambée des prix des matières premières, a divisé sa contribution par deux et ralenti les ravitaillements alimentaires sur Berbérati. Les "grosses cylindrées de l’humanitaire" interviennent bien dans l’urgence, mais déplore michel, n’ont pas assez de continuité dans leur action. Elles abandonnent vite le terrain pour se rendre sur des lieux sensibles plus médiatisés (ou médiatisables ?)
L’association ADM, dont les adhérents sont très nombreux sur notre village, intervient depuis plus de 20 ans sur des projets très concrets à Barkabasso : aide à l’éduction scolaire, fournitures scolaires paiement de salaire d’instituteurs et financement des petits déjeuner des pensionnaires, mais aussi fournitures de médicaments lunettes petit matériel médical etc sur les dispensaires et l’hôpital de Berbérati……….Au Pérou, l’association s’implique aussi dans la bibliothèque d’un bidon ville de Lima à año nuevo, les "comédors"…etc…
Ce voyage 2009 fut l’occasion d’échanger les courriers des enfants et de travailler sur « les droits de l’enfant » . Claudine avait constaté que le châtiment corporel était coutumier dans les classes et qu’il faisait partie de la « culture ». Ce travail, effectué avec les parents et les enseignants, fut très fructueux pour tous. Michel s’est débrouillé pour poser une installation photovoltaïque pour l’éclairage de l’internat.
Le financement ne se faisant que par les cotisations (20e/an) et les dons de bienfaiteurs, un « bol de riz » sera organisé le 2 avril sur le village. (les modalités paraîtront ultérieurement )
Encore des projets en vue : à Barkabasso par exemple, installer une unité faisant « tourner » un réfrigérateur et un congélateur. ( 9.000 euros ) Et non ! aujourd’hui, il n’y a encore qu’un petit, vieux et à la limite de l’utilisable, frigo à pétrole pour 150 pensionnaires ! ....
Mcd.

05:43 Publié dans Associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : aglyvert, arcanes, adm, amis de massac, barka, barkabasso, centrafrique | |  Imprimer | |  Facebook | |